Rechercher

24H DE LIBERTE (UN LIVE PENDANT 24 HEURES)

24H DE LA LIBERTE

Du mardi 14 sept à 22h jusqu'au mercredi 15 sept a 22h


Habitué des performances, le cinéaste Magà Ettori animera pour le Collectif BLOUSES BLANCHES un LIVE pendant 24H non-stop ! Magà Ettori qui est le co-réalisateur avec Ariakina Ettori du film LIBERTE (50000 vues en 3 jours - LIEN VERS LE FILM).


Pendant 24 heures viendront témoigner des professionnels de la santé, des scientifiques, des intellectuels, des leaders d’opinions. Des artistes apporteront leur soutien aux soignants (chanteurs, humoristes, …) avec des mini concerts Live ou des instants humour.


Nous invitons tous les professionnels de la santé à témoigner pendant ces 24H de LIVE et les artistes à apporter leur soutien (humour, chanson, musique, …).


La loi relative à la gestion de la crise sanitaire qui impose l’obligation vaccinale et le pass sanitaire va conduire à des régressions sociales inédites et inacceptables (possibilité de discriminer à l’embauche, suspension de contrat de travail, fuite des personnels dans un contexte déjà à flux tendu, …).


Pourtant, depuis un an et demi les personnels de santé ont montré leur professionnalisme et leur esprit de responsabilité. En retour elles et ils essuient un mépris et subissent la stigmatisation. Ils devront donc se conformer à l’obligation vaccinale d’une 1ère dose avant le 15 septembre 2021 en présenter la 2ème dose avant le 15 octobre 2021.


De plus, le passe sanitaire met à mal l’égalité d’accès aux soins pour l’ensemble de la population. C’est contraire à l’éthique des personnels de santé car il instaure un contrôle et une surveillance généralisée sur la population.


En réalité, nous sommes confrontés depuis 2015 à des lois d’exception (état d’urgence anti-terroriste puis sanitaire) qui entrent dans le droit commun et restreignent de plus en plus les libertés individuelles et collectives. Aujourd’hui la situation sanitaire est le prétexte à l’instauration d’un «Pass» obligatoire pour se déplacer, travailler, fréquenter des établissements publics, c’est-à-dire pour vivre, demain il pourra l’être sous d’autres motifs (sécuritaires, anti-terroristes, politiques ou autres). L’instauration du « Pass sanitaire » est une mesure attentatoire aux libertés, un précédent dangereux qui n’a rien à voir avec la protection collective de la population mais tout à voir vers le glissement en direction une société de contrôle social et un régime politique autoritaire.


Le Collectif BLOUSES BLANCHES s’oppose à ce glissement et à toute mesure antisociale et liberticide. Il est clair qu’en déplaçant la responsabilité sur les personnels de santé, le gouvernement veut se dédouaner de ses responsabilités et de ses manquements.


Vaccinés, non vaccinés, nous devons rester unis et libérer la parole car le 15 septembre ce sera trop tard.


Pour faire entendre sa voix, le Collectif BLOUSES BLANCHES organise une action en direction de l’opinion publique. Du 13 septembre à 22h au 14 septembre à 22h, nous organisons un Live de 24h non-stop : 24H DE LIBERTE.


Pour participer, vous pouvez prendre contact avec le Collectif BLOUSES BLANCHES : blousesblanches.14@gmail.com






95 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout